Assemblée générale 2018

 

ASSEMBLEE GENERALE DE L’A.C.A.L.A.   ASSEMBLEE GENERALE DE L’ACALA DU 21 MARS 2019 AU LEO DE FOIX

 

RAPPORT MORAL (Alain Clastres, président)

 

Après Pamiers, Mazères, L’Herm, St Jean du Falga et Verniolle, nous voici
réunis cette année à Foix pour cette 27ème assemblée générale de l’Acala. Marie
Laffont, André Bonnefous, Raymond Carol et Christine Clairmont-Druot,
membres fondateurs de l’Acala en 1992, ont été les premiers présidents, et
après Jean Esparbié, je suis donc le sixième président de l’Acala, en poste depuis
mars 2012, dans l’attente d’un nouveau bénévole pour me remplacer, puisque
j’entame la dernière année de mon septennat, après avoir annoncé il y a deux
ans la dernière année de mon quinquennat !
MEMBRES PRESENTS (20): Françoise Amaury-Lavalou, Danièle Augé, Lucia
Bendick, Georgette Bories-Chabert-Navarre, Geneviève Durand-Sendrail, Alain
Clastres, Martine Claustres, Jocelyne Delatte, Pierre Denarnaud (et son épouse
Patricia), Irène et Robert Duran, Isabelle Echégut, Christiane España, Jean
Esparbié (et son épouse Josiane), Gérard Lacoste, Francis Lagarde, Martine
Madelaine-Richard, Pierre Mazzuchin, Anne Prunier-Abribat (et son mari Pierre),
Sabrina Seguin
Nous avons une pensée particulière pour tous ceux de nos membres qui ne
peuvent se déplacer pour des raisons d’éloignement comme Christine Darnis
Gravelle, d’Issy les Moulineaux, Laetitia Bex de Decazeville, Michel Mounié, de
Rodez, Gisèle Gonneau, sur le point de déménager du Vaucluse vers les Pyrénées
Orientales, Guy Pujol de Cestas en Gironde et Jacqueline Vinches, de Marseille.
ou pour divers problèmes de santé et auxquels nous adressons nos meilleurs
vœux de rétablissement, en particulier Christine Clairmont-Druot qui nous
rejoindra cet après-midi, Paule Campagne, Brigitte et Marcel Berton, Claudie
Munier, René Piquemal, Jacques Séguy et Alain Antonell, tous les deux en cure
et enfin Louis Ruiz, le doyen de notre association, qui a publié le premier de ses
onze livres en 2006, un poème de près de 3000 alexandrins, La Retirada, dont on
célèbre cette année le 80ème anniversaire.
« La Retirada ? dès l’âge de dix ans, j’ai dû obéir aux exigences de sa brutalité.
J’ai longuement expliqué cette retraite forcée dans mes ouvrages, écrits pour
immortaliser le courage de ma mère, qui, enceinte de sept mois, et avec deux
gosses en bas âge, osa affronter la haute montagne en traversant à pied les
Pyrénées afin de rendre à un père expulsé de sa patrie deux frêles créatures et

une troisième en gestation. 80 ans après, ma certitude est que la gauche
républicaine aux commandes d’un Etat immature idéologiquement mais
cependant légitime, ne sut se montrer suffisamment fort, ce qui facilita la tâche
des forces obscures incarnées par le généralissime Franco !
Mon insuffisance éducative, je l’ai remplacée par un désir irrésistible de dire au
monde, grâce à mes livres, l’inconvenance des révolutions sanglantes ».

Comme je vous l’ai déjà indiqué en vous transmettant un article paru dans la
Dépêche du Midi du 20 janvier, nous avons publiés 37 ouvrages, ce qui a porté à
300 le nombre de titres de notre catalogue fin 2018, toujours aussi varié avec
des romans, des contes pour enfants, des essais, des recueils de poésie ou de
nouvelles, des ouvrages sur l’histoire locale... Et nous en sommes aujourd’hui à
310 !
Nous avons aussi atteint le chiffre record de 60 membres : 30 sont de l’Ariège,
11 de l’Aude, 10 de la Haute-Garonne, 2 de l’Aveyron, 2 des Pyrénées orientales,
et 1 de l’Hérault, du Tarn, de la Gironde, des Bouches du Rhône et des Hauts de
Seine (92).
Nous avons effet accueilli en 2018 Christiane Prioult, de Toulouse, auteur d'un
recueil de nouvelles, Inoubliables rencontres"; Laetitia Cantos-Bex, de
Decazeville, qui a publié « L’Américaine », le très beau récit à base de
correspondances d’une Aveyronnaise partie rejoindre son mari à San
Francisco aux Etats-Unis; Robert Blanc, de Pamiers, qui après une dizaine
d’années de recherches a publié un ouvrage de 600 pages sur l’historique du
Monastère des Carmelites de Pamiers ; Geneviève DURAND-SENDRAIL, de
Ramonville, dont l'ouvrage Ustou, vallée pyrénéenne méconnue constitue le
livre de référence le plus récent sur l'hitoire de cette vallée couseranaise; Marie
Laffont, de Brassac près de Foix, qui est revenue à l’Acala avec ses souvenirs
d’enfance, « Les Bêtises de Gaby » ; Gérard Lacoste, de Toulouse, auteur du
roman « Rue du Clair-obscur » dans laquelle se débattent trois personnages peu
favorisés par la vie ; en janvier 2019 c’est Pierre Denarnaud, d’Antugnac dans
l’Aude, qui a publié un beau recueil de poésie « Mes éclairs de vie en éclats de
vers ». Et aujourd’hui, deux nouveaux membres vont aussi s’inscrire: Alain
Antonell, de Foix, auteur avec Danièle Augé de « Miettes des... espérances », un
recueil original à deux mains et deux visions sur les mêmes thèmes; et Hélène
Vallet, elle aussi de Foix, qui a publié l’an dernier des poèmes sur ses « Souvenirs
de couleurs ».

Je tiens à remercier Jean Esparbié, de Carcassonne, qui a accepté d’être le
relais de l’Acala dans le département de l’Aude, en préparant notamment,
comme nous l’avons déjà fait pour l’Ariège, une liste de contacts utiles pour la
diffusion des ouvrages : libraires, correspondants de presse...
Il serait intéressant que la Haute-Garonne puisse bénéficier aussi du même
service, si l’un d’entre vous pouvait s’en charger.
Je viens de recevoir de bonnes nouvelles de Boubakary Diakité, né en Côte
d’Ivoire et actuellement professeur de langue et civilisation françaises dans une
université du nord des Etats-unis, qui avait obtenu en 2016 le Grand prix de
poésie pour son recueil « Tant qu’il y aura des hommes » au concours des Arts
littéraires de St Orens. Dès la réception de notre recueil sur La Beauté, il m’a
répondu : « Cette anthologie contient de véritables talents. Je crois qu’ils
devraient avoir plus d’exposition ». Quant à lui, il vient juste de publier un essai
de recherche sur « Ecritures et Désécriture dans les romans africains »., aux
Editions l’Harmattan.
L’occasion pour moi de vous mettre de nouveau en garde contre certaines
maisons d’édition qui demandent d’abord une certaine somme (parfois
importante) pour pouvoir imprimer les manuscrits. Si ce n’est pas le cas de
l’Harmattan, voici cependant les clauses de leur contrat type:
« La cession des droits, objet du présent contrat, est consentie expressément
par l’auteur à titre onéreux à partir de 501 exemplaires vendus.
L’éditeur versera à l’auteur à compter de 501 exemplaires vendus :
4% du 501ème à 1000 exemplaires vendus, 6% à partir du 1001ème.
Ces versements ont pour assiette le prix de vente public hors taxe. »
A noter aussi qu’en général, l’Harmattan fixe un prix de vente plutôt élevé qui
ne pousse pas à l’achat pour certains lecteurs intéressés, par exemple 23 euros
pour le livre de Bouba, dont le prix de revient de l’impression ne doit cependant
pas dépasser pas 3 euros.
Avant de leur laisser la parole, je tiens à remercier vivement mes deux
collaboratrices du bureau, la trésorière Irène Duran et la secrétaire Lucia
Bendick, en charge aussi du site de l'Acala, auxquelles va se joindre Danièle Augé,
qui s'est gentiment proposée pour nous donner un coup de main.

 

RAPPORT FINANCIER (Irène Duran, trésorière)

Feuille1

Page 1

Association de Création Artistique et Littéraire de l'Ariège ( A C A L A)
Année 2018 Compte de résultats du 01 janvier au 31 décembre 2018


CHARGES PRODUITS
Charges courantes de fonctionnement Produits courants de fonctionnement
A – Personnel A – produits de l'activité principale
total Coûts de Personnel 0 cotisations 790
buvette et restauration 0
B – Achats et consommations manifestation littéraire 0
sponsoring 0
fournitures administratives 100 vente de livres édités ACALA 370
Boissons – alimentations 100 remboursement auteurs pour aide édition 500
frais imprimerie livres ACALA 310
aide à l'édition 500
total Consommations 1010 total Produits Activité principale 1660
C- services extérieurs B- autres produits courants
MAIF assurance 123 subvention ville de FOIX 225
Informations, publicité 100 subvention ville de PAMIERS 150
maintenance web 200 subvention Conseil départemental 150
frais bancaire et frais P 80

total Services Extérieurs 503 505
D – Impôts
total Impôts 0
E – Autres charges courantes C – reprise provisions exercice antérieur 0

652
total autres charges 2615
F – Dotations et autres charges
total dotations 0
total charges de fonctionnement 2165 total Produits de Fonctionnement 2165
excédent à reporter 0 déficit à reporter 0

total des Autres produits de
Fonctionnement

réserve pour aide à l'édition
(nouveaux auteurs)

 

BILAN D’ACTIVITE (Lucia BENDICK, secrétaire)

 

AIDE A LA PUBLICATION.

Chaque membre de l’Acala reçoit lors de son inscription les documents pour
connaître les différentes étapes de la publication d’un manuscrit.
Les manuscrits envoyés au président de l’Acala sont d’abord lus et
éventuellement corrigés avant d’obtenir l’accord de publication avec le logo de
l’Acala. 37 ouvrages ont ainsi pu être édités en 2018.
Chaque auteur reçoit ensuite toutes les informations utiles pour faire imprimer
son livre, en général au Noisetier, à Lavelanet ou à Messages à Toulouse. Si
besoin, une avance est accordée à l’auteur pour régler sa facture à l’imprimeur.
Enfin des conseils sont fournis pour la diffusion des ouvrages par les auteurs:
adresses des libraires pour le dépôt des livres et l’organisation de séances de
dédicace ; communication des dates et lieux de nombreux salons du livre dans
toute la région d’Occitanie.


SALONS DU LIVRE.
L’Acala a participé au premier salon du livre organisé en février par Emmaüs à
La Tour du Crieu, avec son stand propre et la participation de deux de ses
auteurs.
L’Acala était aussi présente le 3 juin au Salon du livre de Pamiers dans le cloître
du Carmel. L’Acala a droit à deux places, plus Christine Clairmont, invitée chaque
année en tant que fondatrice des Appaméennes du livre et Robert Blanc qui
présentait son livre sur le Carmel.
Enfin, le 4 août, une dizaine d’auteurs de l’Acala, qui avait aussi son stand, ont
participé à la Fête du canal à Pamiers, boulevard de la Libération.


FORUM DES ASSOCIATIONS.
A Pamiers début septembre, une douzaine de personnes sont venues
demander des informations au stand de l’Acala lors du Forum des associations
culturelles et sportives de Pamiers réunies au stade Balussou.


ANIMATION.
L’Acala a participé le 8mars à l’animation poétique d’un jeudi après-midi pour
l’association Monalisa, au Léo de Foix.

 

RENCONTRE POETIQUE.
Le samedi 10 mars, la Médiathèque de Pamiers a organisé une rencontre
poétique autour de Danièle Augé et Antoine Seel, membres de l’Acala.

 

CONFERENCES.
Yves Lignon, Maître de conférences honoraire de Mathématiques à l’Université
Jean Jaurès de Toulouse et fondateur en 1974 du Laboratoire de parapsychologie
de Toulouse, a poursuivi en 2018 sa série de conférences sur les phénomènes
paranormaux, à la salle Aglaë Moyne de Pamiers devant un public fidèle de
soixante personnes en moyenne. Il a ainsi abordé le 13 janvier deux dossiers
britanniques sur « Les photographies de fées et le revenant qui hantait la
banque » ; le 17 février, « Les mystères de Rennes le Château » ; le 24 mars, « la
Radiesthésie et la recherche des personnes disparues » ; le 7 avril « plusieurs
histoires inédites de fantômes » ; le 6 octobre « L’astronomie ».
Le troisième cycle de ces conférences se terminera le 23 mars 2019 avec « Le
paranormal et l’espionnage ».
Nous remercions la mairie de Pamiers d’avoir mis gracieusement à notre
disposition la salle Aglaë Moyne et de nous avoir accordé une subvention, qui
nous a permis d’offrir à la fin de chaque cycle un cadeau à Yves Lignon qui venait
à ses frais en train et ne demandait aucun cachet.


PRINTEMPS DES POETES.
A l’occasion de la 19ème édition du Printemps des poètes sur le thème de
« L’ardeur », l’Acala a publié un recueil de textes (prose et poèmes) proposés par
ses membres.
La présentation de ce recueil s’est déroulée le samedi 17 mars, après
l’Assemblée générale de l’Acala, à la salle Aglaë Moyne à Pamiers.
La lecture de poèmes par les membres de l’Acala a été agrémentée par le récital
de chansons du groupe toulousain Black curls, avec David à la guitare et Lisiane
au chant, en présence de Jacques Lafargue, conseiller départemental, et de son
épouse.
Et cette année, c’est sur le thème de la Beauté que nous présenterons notre
recueil cet après-midi au Léo de Foix, dans le cadre des jeudis récréatifs de
l’association Monalisa qui permet aux personnes seules de passer un moment
convivial.

PROJETS.
Comme chaque année, les Appaméennes du livre invitent l’Acala au Salon du
livre de Pamiers qui aura lieu cette année le 2 juin au Carmel sur le thème de la
correspondance. Outre Christine Clairmont-Druot, l’Acala a droit à une table et
à deux auteurs. Ce sera Laetitia Bex (avec son récit l(Américaine) et Martine
Claustres, qui a publié cinq livres l’an dernier chez Acala.
L’Acala participera également à la Fête des associations, réservée uniquement
cette année aux associations culturelles et caritatives de Pamiers. Elle
remplacera le Forum des associations qui englobait aussi les sociétés sportives.
Elle aura lieu le samedi 6 juillet au centre-ville de Pamiers sur le parking Jean
Jaurès, près de la cathédrale. Vous êtes tous invités à venir faire un tour si vous
êtes disponible.
Dès que j’en prends connaissance, je vous transmets les dates des Salons du livre
de la région, avec les coordonnées des organisateurs pour que vous puissiez vous
inscrire directement : 6 et 7 avril à La Tour du Crieu. 9 juin à Arzens. 12 mai à St
Polycarpe, 14 juillet à Saurat, Massat et Ste Croix Volvestre, 28 juillet à Léran, 24
et 25 août à Tarascon. En octobre le Gourmets des Lettres à Toulouse et le 17
novembre à Bouloc. Et il serait intéressant que ceux qui connaissent d’autres
salons m’en fassent part pour que je puisse en informer les autres membres.
Comme vous le savez, nous avons abandonné l’organisation du Salon du livre
de Foix, dont la dernière édition en 2017 n’a été suivie que par une centaine de
visiteurs. A la place, nous sommes en train de préparer
« Une fête des auteurs ariégeois »

pour remettre quatre prix littéraires : roman, poésie, documents sur l’Ariège
et ouvrages pour la jeunesse, avec le soutien du Conseil Régional, du Conseil
départemental, de la ville de Foix, de la ville de Pamiers et de la Caisse d’Epargne.


QUESTIONS DIVERSES
Mise en page des recueils. Devant la difficulté de plusieurs d'entre nous à
mettre convenablement en page le fichier de nos manuscrits avant de l'envoyer
à l'imprimeur, nous allons essayer d'organiser une ou deux séances avec un(e)
spécialiste.
Le bureau de l'Acala.

Le site Editions Acala.fr utilise des cookies pour assurer une meilleure expérience sur notre site internet. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus vie privée.

  J accepte les cookies pour ce site.
EU Cookie Directive Module Information